Je Suis
un Homme
Je Suis
une Femme

Pourquoi choisir les Laser Alexandrite ou Nd-Yag ?

Le choix de l’appareil est essentiel en vue d’obtenir un résultat satisfaisant. La pénétration dans la peau et les poils dépend de la longueur d’onde du laser. CLINIK utilise la meilleure technologie sur le marché et dispose des équipements de dernière génération.

Le Laser Alexandrite est un laser de classe IV qui émet une longueur d’onde de 755 nanomètres, correctement absorbée par la mélanine et délivre ainsi de la chaleur afin de détruire le bulbe du poil. Il offre également un système de refroidissement cutané permettant une efficacité, une sécurité et un confort inégalés par les autres lasers. Le laser Alexandrite permet le traitement des patients de phototypes I à IV. Il ne peut pas être utilisé sur une peau mate, foncée ou noire ; pour ces peaux, CLINIK dispose du laser Nd-Yag. Le Laser Nd-Yag émet une longueur d’onde de 1064 nanomètres, présentant une plus grande pénétration cutanée.

Quelles différences existent entre l’épilation au Laser, au Diode et à la lumière pulsée ?

Comparaison des trois technologies:

Y-a-t-il un danger, des risques avec le laser ?

Non. Le laser utilisé pour l’épilation émet une lumière rouge ou infrarouge, (selon le type de laser) proche de celle émise par le grill d’un four de cuisine. Aucune radiation pouvant entraîner un risque cutané n’est émise. La longueur d’onde utilisée pour l’épilation est à l’opposé des rayons, tels que les rayons ultraviolets ou rayons X. Le laser ne comporte pas de risque de cancer.

La zone traitée peut apparaître rosée ou rouge après le traitement. Ces rougeurs disparaissent dans certains cas en quelques minutes, dans d’autres cas, au bout de quelques heures. Dans de plus rares cas, des croutes post traitement ou des troubles de la pigmentation peuvent apparaitre et ceux-ci disparaissent en quelques jours. L’utilisation d’une poche de glace ou l’application de gel Aloe Vera CLINIK accélérera le processus.

L’équipe médicale est disponible dans chaque centre CLINIK pour un examen plus spécifique.

Quels sont les risques de l’épilation laser ?

Les risques de l’épilation laser sont très faibles pour le patient, dès lors que le traitement se déroule dans de bonnes conditions.

Premier risque de l’épilation laser : les croutes post traitement.

À la suite d’une première séance, le premier risque de l’épilation laser que vous pouvez voir apparaître est celui des croutes post traitement. Ne vous inquiétez pas, les croutes ne sont pas graves et ne présentent aucun risque. Elles peuvent cependant être désagréables et inesthétiques, le temps qu’elles disparaissent. Nous recommandons d’appliquer le Gel Aloe Vera sur les zones concernées, jusqu’à ce que la croute disparaisse totalement. Ce gel permet à la croute de tomber sans être asséchée et sans entraîner de pigmentation. Il est important de préciser que l’apparition de croutes reste rare.

Second risque de l’épilation laser : le trouble de la pigmentation.

Le second risque de l’épilation laser est celui des troubles de la pigmentation. Durant une séance, il arrive que les mélanocytes, cellules chargées de fabriquer la mélanine colorant la peau, soient détruits. Lorsque ceux-ci sont détruits, la “création” de la couleur de la peau n’est plus assurée par les cellules. Il s’agit d’une hypopigmentation. Généralement, l’hypopigmentation se traduit par des tâches plus claires que la couleur de la peau. Celles-ci se résorbent avec le temps. À l’inverse, sur une peau plus foncée, on parle d’hyperpigmentation et votre peau laissera apparaître des tâches plus foncées. Ces troubles de la pigmentation mettent généralement plusieurs mois à se résorber.

Pourquoi ne doit-on pas être bronzé ?

Le fonctionnement du laser consiste à concentrer le faisceau lumineux sur les poils. La proportion de mélanine contenue dans les poils est très forte. Lors du bronzage de la peau, celle-ci se charge également en mélanine. Ainsi, le laser n’est plus dirigé uniquement vers le poil, mais peut également atteindre la mélanine de la peau. De ce fait, il existe un risque important de provoquer des effets secondaires de type brûlures ou troubles de la pigmentation, pouvant être longs à cicatriser.

Se protéger du soleil avant et après une séance de laser

Avant une séance laser

Durant le mois précédant la séance, tout bronzage est interdit y compris l’application de crème auto-bronzante, de solutions à base d’huiles et surtout le solarium, (au moins 3 mois sans solarium).

Après une séance laser

Il n’existe pas d’obligation stricte concernant l’exposition au soleil après une séance de laser. Dans le cas d’un ensoleillement fort qui pourrait toucher les zones traitées, nous recommandons l’utilisation d’une crème solaire de facteur 50 ou plus, durant les jours suivants la séance.

Toutefois, tant que votre peau présente une réaction inflammatoire (rougeur, sensibilité particulière ou autres), il est conseillé d’éviter les expositions prolongées au soleil, en particulier si votre peau est mate.

Contre-indications du laser

  • Bronzage, (une peau bronzée, métissée, mate ou noire, car celle-ci contient une forte concentration de mélanine, susceptible d’endommager l’épiderme)
  • Grossesse
  • Prise de médicaments photosensibilisants
  • Les patients atteints de vitiligo doivent le signaler au médecin car ils risquent de développer un phénomène de Koebner, (apparition de taches blanches définitives sur les zones traitées par le laser)
  • La période de puberté
  • Les poils blancs, roux, blonds ou décolorés, étant donné qu’ils sont pauvres en mélanine, donc très peu sensibles à l’épilation laser
  • Le traitement de l’acné sévère dans les 2 mois précédents
  • Application de crème auto-bronzante ou d’huile
  • L’herpès et les hémorroïdes en poussée sur les zones traitées

Précautions à prendre avant et entre les séances

  • Ne pas être bronzé.
  • 4 semaines avant la séance laser, cesser toute épilation à la cire ou à la pince à épiler. Ceci permet de faire le traitement sur une peau non traumatisée et sur des poils où le bulbe est sain.
  • Environ 24h avant ou le matin même de la séance, raser la zone à traiter, à l’exception du visage (pour le visage : couper avec des ciseaux ou laisser tel quel).
  • Dans le cas d’herpès (bouton de fièvre), il faut traiter l’éruption au moins 2 semaines avant la séance laser. Sinon, la séance de laser de la zone touchée doit être reportée.
  • Il est possible d’appliquer une crème anesthésiante environ 1 heure avant la séance sur les zones sensibles.

Le rasage entre les séances laser est-il autorisé ?

  • Oui, seuls le rasage et la coupe des poils sont autorisés.
  • En cas de non-repousse des poils, il est nécessaire de retarder la prochaine séance d’épilation.

Pourquoi se raser avant une séance laser ?

  • Le laser nécessite de concentrer son énergie dans le bulbe et le bugle du poil, afin de pouvoir faire disparaître la structure responsable de la croissance du poil.
  • Lorsque le poil est rasé, la seule cible accessible au laser est la mélanine du poil, du bulbe et du bulge. Ainsi toute l’énergie est concentrée sur la zone à éliminer et la séance est efficace.
  • En revanche, lorsque le poil est long, le laser va perdre inutilement son énergie sur la partie visible du poil, partie qui ne nécessite pas d’être traitée.

Comment se déroule une séance d’épilation chez CLINIK ?

La première étape consiste en une séance d’information gratuite et un recueil des données médicales. Nous recueillons des informations sur votre état de santé, sur les prises médicamenteuses et sur d’éventuelles contre-indications à la réalisation du traitement. Comme la prise en charge est médicalisée, un médecin suit votre dossier, en plus de la thérapeute spécialisée qui réalise les traitements. Nous vous demandons de signer une déclaration de consentement, nous autorisant à démarrer les séances.

Après la séance d’information, vous pouvez procéder aux traitements ou prendre un rendez-vous ultérieurement. Idéalement, la zone doit avoir été rasée la veille. Vous êtes ensuite invités à aller en salle de traitement, à vous changer et à vous installer sur la table de soin. Nous mettons à disposition un peignoir et des linges. Nous vous remettons des lunettes de protection, à porter pendant la séance.

La séance peut commencer… La thérapeute délimite les zones à traiter à l’aide d’un crayon blanc. Elle s’occupera de recueillir des informations concernant votre tolérance au traitement afin d’adapter au mieux le réglage du refroidissement pour votre confort. A la fin de la séance, elle appliquera du gel Aloe Vera sur la zone traitée.

Pour conclure, nous vous donnerons les consignes post-traitement, les conseils en matière de crème à appliquer et nous sommes à votre disposition pour répondre à toute vos questions.

Que se passe-t-il après une séance d’épilation au laser ?

La phase de croissance des poils n’étant pas égale d’une zone à l’autre, l’épilation définitive de la totalité des poils nécessitera 2 à 4 séances d’attaque, suivies éventuellement de 2 ou 3 séances de consolidation.

Une réduction d’environ 20 à 25% du nombre de poils à chaque séance est atteinte. Dans la majorité des cas, il suffit de 5 à 8 séances, pour obtenir un résultat satisfaisant.

Selon la région traitée, il faut compter un délai de 4 à 8 semaines entre les séances. En cas d’empêchement ou d’exposition au soleil, les séances peuvent être espacées de quelques semaines supplémentaires.

 

Le cycle du poil

Chaque poil se développe en 3 phases :

Phase 1 : poil jeune et adulte, en phase de croissance (= phase anagène)

Phase 2 : vieux poil (= phase catagène)

Phase 3 : poil mort (= phase télogène)

Seuls les poils en « phase 1 » sont totalement détruits par le laser.

Pourquoi investir dans une épilation laser ?

Épilation laser Alexandrite et Nd-yag

Ces Lasers sont des laser de classe IV médicalisés.

L’épilation laser est permanente dans plus de 85% des cas. Il convient de mesurer l’investissement par rapport aux autres traitements non définitifs. L’épilation laser doit être vue comme un placement à long terme et comme un confort unique. La peau devient lisse, sans rougeurs, sans poils incarnées.

Épilation électrique

Le traitement électrique est 20 à 50 fois plus long que le traitement au laser. Il est également plus douloureux. Le coût est 6 à 9 fois plus élevé que le traitement au laser. Toutefois, le traitement électrique est indiqué pour les poils blancs ainsi que pour les petites zones tels que les sourcils.

Épilation à la cire

Il faut compter des séances à vie, toutes les 3 à 4 semaines. Ce qui correspond à une énorme dépense de temps et d’argent.

Quand débuter un traitement au laser ?

En pratique, un traitement au laser peut se faire tout au long de l’année. L’unique point important est de ne pas être bronzé avant le traitement et de s’exposer au soleil dans les semaines suivantes avec précaution.

La barbe masculine peut-elle être épilée ?

Oui, c’est possible. En général, cette pratique se fait pour des raisons médicales, notamment en cas de folliculites. L’épilation de la barbe chez les patients souhaitant réduire son importance se pratique également. L’épilation laser de la barbe permet d’améliorer le résultat, dans le cadre d’une opération de changement de sexe.

L’épilation de la barbe nécessite l’application d’une crème anesthésiante locale, de type EMLA®.

Le duvet peut-il être traité au laser ?

Oui. Toutefois, il est recommandé d’éviter de traiter les duvets au laser. En effet, en stimulant le duvet il existe la possibilité que celui-ci se transforme en poils plus gros. Bien entendu, ces poils devenus plus épais peuvent très bien être traités au laser.

L’ hyper-pilosité paradoxale : c’est le développement d’une nouvelle pilosité sur des zones périphériques ou proches de la zone traitée, voire sur la zone traitée. Il s’agit le plus souvent d’une transformation du duvet, parfois invisible en poils. Ils apparaissent après un certain délai correspondant à une activation locale des poils, vers la 3 ème séance de traitement laser et/ou jusqu’à 6 mois après la fin du traitement. Ils apparaissent surtout sur les zones comme le visage chez la femme, les épaules et le haut du dos chez l’homme.

De mécanisme incertain, il pourrait s’agir d’une réaction du corps par inflammation et production de prostaglandine.

Il faut alors continuer les séances en traitant les zones ayant réagi. La zone doit être refroidie avec de la glace. Un nombre de séance important est à prévoir pour améliorer l’aspect de repousse paradoxale.

Le laser est-il efficace sur des poils blancs ?

L’épilation au laser n’est efficace que sur les poils avec de la mélanine et n’est ainsi pas efficace sur les poils blancs. Les poils blanc, roux, grisonnants ou dépigmentés (décolorés) ne contiennent pas suffisamment de mélanine pour que l’épilation soit efficace.

L’épilation laser fait-elle mal ? Est-ce supportable ?

La douleur est subjective et dépend de la sensibilité de chaque patient et de la zone du corps traitée. Vous sentirez une sensation de chaleur et de picotement.

Les lasers chez CLINIK sont dotés d’un système de refroidissement cutané permettant une efficacité, une sécurité et un confort sans pareil. Grâce à ce système, dans 90% des cas, l’épilation est tout à fait supportable. La sensation de douleur ne dure que quelques secondes, au moment où le laser envoie son impulsion.

Si vous êtes particulièrement sensible et que vous redoutez que l’épilation laser soit trop douloureuse pour vous, sachez qu’il existe des moyens de réduire considérablement la douleur. Chez CLINIK, nous proposons d’utiliser une crème anesthésiante, à appliquer localement sur la zone à traiter.

Pratiquer l'épilation au laser chez les adolescents ?

Il est vivement recommandé de ne pas réaliser d’épilation laser tant que la période de la puberté n’est pas terminée. Il existe des modifications hormonales importantes durant cette période et il est nécessaire que les transformations soient au moins stabilisées, avant d’entreprendre un traitement. Ceci afin d’assurer son utilité et son efficacité.

Peut-on traiter l’hirsutisme au laser ?

Il est important de savoir que la pilosité de l’hirsutisme est peut-être la conséquence d’un dérèglement hormonal ou d’une production anormalement élevée de substances capables de stimuler la pousse des poils. L’hirsutisme peut être isolé ou être le signe d’une augmentation des hormones masculines. Il est important de réaliser des dosages hormonaux et une échographie du bas ventre pour en rechercher la cause. Le syndrome des ovaires polykystiques est la cause la plus fréquente d’hirsutisme féminin.

Dans l’hirsutisme prouvé, le traitement médical du trouble hormonal sous-jacent est nécessaire. Il est utilisé en complément de l’épilation laser. Dans tous les cas, les traitements médicaux doivent cependant être complétés par une prise en charge esthétique.

Les sourcils s’épilent-il au LASER ?

Il y a d’importants aspects lorsqu’on effectue un traitement au laser sur les sourcils. En effet, ceux-ci n’ont pas une implantation droite. Les sourcils poussent en épi avec une direction allant du centre du visage vers l’extérieur et le haut.

En principe, nous tentons de limiter le traitement laser à l’espace entre les sourcils. Le traitement est très simple, rapide et bien supporté. A cet endroit, les yeux sont protégés par des coquilles en métal afin d’éviter toute lésion de la rétine.

Peut-on traiter les poils roux ?

La mélanine des poils roux n’est pas exactement la même que la mélanine des poils noirs pour lesquels le laser a été conçu.

Sur les poils roux, les résultats sont variables. Il est nécessaire d’effectuer un test laser sur une petite zone avant de se lancer dans une épilation de grande étendue.

Le résultat du laser est-il garanti ?

On parle d’épilation définitive au laser, car cette méthode efficace permet d’éradiquer environ 85 % des poils. En contrepartie il serait plus juste de parler de méthode permanente. Il est important de savoir que les résultats varient considérablement d’une personne à l’autre et en fonction du type de pilosité de chacun. Il n’est pas rare que les patients doivent prévoir des séances d’entretien après quelques années, (4 à 5 ans en moyenne).

Les professionnels spécialisés chez CLINIK ne peuvent pas évaluer à l’avance le nombre de séances précis, car le traitement est différent pour chaque patient.

De rares patients ne répondent pas au laser et dans certains cas, l’épilation n’est pas permanente, même si le résultat est très net et satisfaisant pour ceux-ci.

Combien de temps dois-je attendre entre chaque séance ?

Le temps d’attente entre chaque séance de laser dépend de la zone du corps traitée, ainsi que du laser utilisé :

Sur le visage : 4 à 6 semaines

Tronc : 6 à 8 semaines

Jambe : 8 à 12 semaines

S’il n’y a pas de repousse des poils, il faut retarder la prochaine séance.

Les traitements sur le visage ont-ils de bons résultats ?

L’épilation du visage donne des résultats spectaculaires lorsqu’elle est effectuée sur des poils épais ou moyens. Sur les poils clairs, les résultats sont moins satisfaisants.

Il faut savoir que la quantité de poils que nous avons sur le visage, est beaucoup plus élevée proportionnellement aux autres régions du corps. De plus, le visage chez la femme est soumis à des influences hormonales. Ces différents facteurs peuvent alors conduire à la nécessité de réaliser plus de séances qu’à l’accoutumée.

Quels sont les types de peau qui peuvent être traités avec ces lasers ?

Les personnes qui souhaitent subir un traitement au Laser Alexandrite, doivent avoir un phototype de I à IV. Ce sont ceux qui permettent un traitement sûr et efficace. Pour les types de peau V à VI, il est préférable que le traitement soit réalisé avec un Laser Nd-Yag en raison de la grande quantité de mélanine dans la peau.

Combien de séances sont nécessaires ?

Le nombre de séances dépend du type de poil et de peau : Plus le poil sera épais et foncé, meilleurs seront les résultats. Selon la zone de traitement choisie, il faudra alors en moyenne:

Alexandrite – 5 à 8 séances
Nd-yag – 7 à 9 séances

Faut-il beaucoup de temps pour effectuer chaque séance ?

Chaque séance dure entre 15 et 45 minutes. Par exemple:
• Aisselles ou Pubis: 15 min.
• Jambes complètes: 45 min.

Quelles sont les garanties qu’offre CLINIK Épilation Laser ?

  • La meilleure technologie
  • Les meilleurs résultats
  • Le meilleur service
  • Et bien sûr le meilleur prix.

L'épilation laser est-elle définitive ?

Les études montrent que 85 %  des poils ne repoussent plus après un traitement bien conduit.

Étant enceinte, puis-je faire l’épilation au laser ?

La grossesse est une des principales contre-indications à l’épilation définitive au laser. Il faudra attendre en moyenne deux mois après l’allaitement, pour pouvoir réaliser un traitement.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt